Les Solèls de Trovic
Une odyssée cousue main
loading

Rechercher sur le blog
Les Solèls de Trovic

8 tapisseries et 7 mosaïques de Jacques Trovic à Lambersart

Jusqu'au 10 avril 2022 (reportage vidéo)
PAR Jean-Pierre Kocherhans THÈME Actualité TAGS Lille | expositions | oeuvre | vidéos COMMENTAIRES 1
Détail Le Casino de Saint-Amand, vu à l'expo Trouble Pictural de Lambersart (Lille)
Détail Le Casino de Saint-Amand, vu à l'expo Trouble Pictural de Lambersart (Lille)

Il faut aller voir l’exposition que la Fondation Paul Duhem présente au Colysée de Lambersart (c'est en France, près de Lille dans les Hauts de France). Elle est visible jusqu’au 10 Avril 2022. Un focus sur l’oeuvre de Jacques Trovic nous y est offert.

Nous y sommes allés pour vous ! Découvrez notre reportage commenté dans ce clip vidéo, bonne visite au Colisée de Lambersart... Profitez en : c’est un privilège d’avoir 8 tapisseries et 7 mosaïques exposées en même temps sur le territoire du Nord où l’oeuvre a ses origines et où elle s’est inscrite.

Reportage sur l’expo au Colysée : le focus sur Jacques Trovic *
Les Solèls de Trovic - le Docu sur Vimeo
Film de et réalisé par Jean Pierre Kocherhans.
Texte Francine Auger-Rey.
Extrait du film de Philippe Lespinasse sur Jacques Trovic.

On a l'immense chance d'être à hauteur d'oeuvre. On peut voir les fils de laine de très près, la nature étonamment variée des étoffes utilisées. De loin la scène s'impose à nous, de près nous nous oublions à observer le savoir-faire de Jacques Trovic, son inventivité.

8 tapisseries à (re) découvrir

  • 3 tapisseries de la première décennie de création
    • « la Scène espagnole » 1964, première oeuvre brodée entre l'âge de 14 et 16 ans,
    • « Le Casino de Saint Amand » 1965, ville de naissance de la mère de Jacques Trovic et ville où il a suivi sa formation à l'école des Beaux Arts,
    • « Le Cheval de Troie » 1967, seul sujet mythologique représenté par l'artiste dans toute son oeuvre.
  • 4 tapisseries de la dernière décennie
    • « Le Vétérinaire » 2008,
    • « Le Cabinet d'architecte » 2012,
    • « La Gaveuse d'oies » 2014,
    • « la Corse »
  • une oeuvre d'une des périodes intermédiaires
    • « La Classe ancienne » 1993, et intitulée ici : « le Bonnet d'âne »

7 mosaïques sont exposées

Jacques a appris cet art entre 1964 et 1970 à l'école des Beaux Arts de Saint Amand Les Eaux. Mais il continuera encore longtemps à en faire.
Elles sont remarquables par les harmonies de couleurs et l'équilibre de la composition elle-même. C'est dans les mosaïques qu'apparaissent les premiers « solèls » de Trovic qu'on retrouvera ensuite dans la majorité de ses tapisseries.
Il y a aussi ce qu'on trouve très rarement dans l'oeuvre de Jacques Trovic, 2 portraits : celui de « La Caffus », celle qui trie le charbon sur le carreau de mine et « Le portrait du mineur ».

Dans ses débuts Jacques signait ses mosaïques mais il ne les datait pas. Bien plus tard, certaines seront datées comme « Le Carreau cassé » en 1993. Dans l'exposition, une date à demi-effacée apparaît dans « le bouquet de fleurs au vase couleur or ».

Le bouquet de fleurs au vase couleur or, Jacques Trovic
Mosaïque « Le bouquet de fleurs au vase couleur or », Jacques Trovic


Le monde de la mine, l'exotisme, les traditions du Nord sont les thèmes de ces mosaïques. On les retrouvera tout au long de la création artistique de Jacques Trovic.

A lire aussi dans le Blog des Solèls : Le cheval de Troie (1967) par Francine Auger Rey. Une analyse de l'oeuvre vue à l'exposition..

* Ce film n'est pas un extrait du documentaire "Les Solèls de Trovic", ni une bande annonce !

Agenda de la ville de Lambersart, itinéraire (visité le 22/01/2022)

1 Commentaire

User
Dominique Szymusiak le 24/01/22 à 11:01

Tropical
Quelle œuvre passionnante ! Merci pour ce beau reportage

Réagir

Réagissez, postez un commentaire

* Champs obligatoires. Votre commentaire est publié après confirmation via un lien envoyé à l'adresse email que vous avez renseigné et validation par l'éditeur du site. Merci de le rédiger dans le respect des personnes et des bons usages.

Rédigez votre commentaire sur cet article

Random image CAPTCHA

A propos du film ❝Les Solèls de Trovic❞

Ce documentaire raconte l'histoire d'un homme né en 1948 dans une ville du Nord : Anzin, cité de la fin des mines et de la sidérurgie moribonde.

Dès l'adolescence, sur la table de la cuisine obscure de sa maison de courée, il fait jaillir, malgré ses handicaps et son milieu rude et modeste, une oeuvre lumineuse et colorée.

En savoir Plus

Soutenir le projet